Randonnée Tour du Lac des Salhiens

Publié le 18 septembre 2013 | par Jean-Yves Fort

1 commentaire

Tour du lac des Salhiens sur l’Aubrac

Si vous recherchez une petite balade sur l’Aubrac, cette boucle imaginée par la Fédération des Chasseurs de la Lozère offre en quelques kilomètres les différentes facettes des paysages de l’Aubrac.

  • Durée : 1h30 (sans se presser),
  • Distance : environ 3km (carte détaillée ci-dessous),
  • Dénivelé maximum : 60m,
  • Petites difficultés : échelle pour passer une clôture dans le bois, descente dans le bois (chaussures adaptées obligatoires), partie humide/boueuse prêt du lac (des pierres et planches permettent de passer), vaches Aubrac à certaines saisons si cela vous inquiète,
  • Balisage : traits bleus, 8 panneaux d’explication.

Départ du parking de la cascade du Déroc, 600m

Le chemin part depuis l’aire de stationnement de la cascade du Déroc qui peut être visitée dans la foulée. On emprunte plusieurs drailles, chemins bordés de pierres destinés au passage des troupeaux. Les vaches paissent dans les prés aux alentours. En cette fin d’été les gentianes sont jaunies et les framboisiers sauvages font le bonheur des enfants.

Draille sur l'Aubrac

Montée vers le bois de la Picade, 730m

On quitte la draille et on rentre directement dans un champ (qui peut accueillir aussi des vaches Aubrac) qui mène au-dessus du bois. La pente est douce pour arriver jusqu’en haut et l’on prendra le temps de se retourner pour contempler le paysage en ayant pris de la hauteur.

Paysage sur l'Aubrac

Lorsque l’on atteint le bois que l’on va contourner sur 300m environ, on apprécie déjà l’ombre des hêtres. A certaines saisons, il peut y avoir un petit ruisseau à enjamber sur cette partie (sec en été).

Abords du bois de la Picade

Traversée du bois de la Picade, 400m

Au milieu de superbes hêtres, on traverse le bois pour redescendre vers le lac des Salhiens. Il fait frais et la forêt sent bon la terre et le champignon.

Cette partie toute en descente est la plus sportive. Veillez à partir avec de bonnes chaussures pour éviter de glisser et à bien tenir les enfants jeunes (essayé avec des enfants de 3 et 5 ans).

Bois de la Picade

Le lac des Salhiens, 50m

On longe le lac sur quelques dizaines de mètres un peu boueux. Il faudra aider les enfants à sauter de pierres en pierres pour passer cette partie, humide même en plein été.

Pour profiter du lac des Salhiens, n’hésitez pas à prendre un petit chemin sur la droite à mi-parcours de cette partie pour profiter au mieux du paysage offert par le lac avec les nénuphars jaunes au premier plan (ci-dessous, cliquez sur la photo pour en savoir plus sur le lac des Salhiens).

Lac des Salhiens

Retour en longeant le bois, puis par le chemin de départ 

Le chemin continue joliment à l’ombre des arbres en longeant la tourbière, avant de retrouver les drailles du départ de la balade pour rejoindre le parking.

Carte détaillée du tour

Télécharger

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le facilement : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Tags: , ,


A propos de l'auteur

Fondateur de Lozère Online, passionné d'Internet de ce territoire qui autorise encore évasion et émerveillement. Je partage sur ce site les paysages, les bonnes adresses, les rencontres et toutes les informations qui rendent la Lozère si exceptionnelle, loin des clichés et quand c'est possible hors des sentiers battus.


Une réponse à Tour du lac des Salhiens sur l’Aubrac

  1. Geneviève Fages a dit :

    Merci pour cette présentation du lac des Salhiens
    J’en ai fait le tour cet été, avec ma fille qui est passionnée par les oiseaux : elle n’a pas été déçue .
    Et moi, je suis passionnée de botanique, et bien que l’été soit sec, j’ai trouvé de belles choses , et notamment de superbes Gentianes pneumonanthes, d’un bleu extraordinaire: je ne me lasse pas de les photographier.
    Les vaches d’Aubrac nous ont saluées au passage: elles aussi sont très belles et portent majestueusement leurs grandes cornes
    Il n’y a que ma petite fille , âgée de 16 ans, qui, en ce moment n’est passionnée que par les ados…,garçons de préférence…qui n’y pas trouvé son compte: autour du lac, il n’y en avait aucun !
    Mais je pense qu’au cours du temps ça va changer et qu’elle finira bien par aimer faire le tour de ce lac aux eaux turquoise parfois, sur lequel flottent les feuilles de nénuphars, dorées par le soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑