Faune

Publié le 4 juin 2013 | par Jean-Yves Fort

2 commentaires

Essaim d’abeilles sauvages en Lozère

Sur le bord du chemin reliant Florac au hameau de Fayet sur la rive gauche du Tarn, un essaim sauvage d’abeilles accroché à un petit arbre attire l’attention. Des milliers d’abeilles forment une masse compacte grouillante et sonore (voir la vidéo ci-dessous).

Quand les abeilles ne paraissent pas excitées, et à condition de ne pas faire de geste brusque, de bruit et de ne surtout pas avoir peur de se retrouver au milieu des abeilles, il est possible de s’avancer un peu pour observer paisiblement cette merveille de la nature.

Essaim d'abeilles

L’essaim est regroupé sur la branche le temps pour les abeilles éclaireuses de rechercher un lieu où s’installer la reine et la nouvelle colonie.

Essaim sauvage

Nombreux sont les apiculteurs en Lozère à la recherche d’essaims sauvages qu’ils capturent et installent ensuite dans des ruches pour produire le délicieux miel de Lozère.


A propos de l'auteur

Fondateur de Lozère Online, passionné d'Internet de ce territoire qui autorise encore évasion et émerveillement. Je partage sur ce site les paysages, les bonnes adresses, les rencontres et toutes les informations qui rendent la Lozère si exceptionnelle, loin des clichés et quand c'est possible hors des sentiers battus.


2 réponses à Essaim d’abeilles sauvages en Lozère

  1. Gabale a dit :

    Merci J.Y, de bien belles photos !
    Et oui cela m’est arrivé aussi de me trouver dans un petit chemin (en Lozère) face à un essaim d’abeilles accrochées un à petit arbuste, qui pliait sous le poids de ces milliers d’abeilles, j’avais pu faires quelques clichés, sans ameuter ces petites bêtes, mais j’avoue que je n’étais pas tres rassuré,
    Ensuite j’avais télèphoné à un apiculteur, mais le temps de le joindre et de venir, l’essaim était reparti sous d’autres cieux, dommage pour lui.

  2. LACHARTRE a dit :

    Des abeilles sont venues faire une ruche dans ma caravane (peu fréquentée car elle sert de débarras) et elles avaient fait 5 rayons.J’ai fait appel à une apicultrice qui a réussi à récupérer toutes les abeilles y compris la reine en plaçant les rayons dans une ruche de transport et en les faisant migrer de la caravane vers une ruche transportable.L’opération a duré 2 jours et s’est terminée de nuit pour qu’elles ne quittent pas leur nouvelle ruche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑